Conférences « Aspects du Népal contemporain »

Dans le cadre de l’évènement « Alliances en résonances : le Népal à Paris »
Journée de Conférences ouvertes à tous INALCO/Alliance Française :
« Aspects du Népal contemporain »
Pôle des Langues et Civilisations, samedi 27 octobre 2012, Amphi 2

Programme :
10h00 Accueil
10h15 Présentation

Matinée : Langues en devenir
10h30-11h30 Rajesh KHATIWADA, linguiste, Laboratoire de Phonétique et Phonologie, CNRS/Sorbonne-Nouvelle
Les termes de parenté en népali contemporain

11h30-12h30 Sushila MANANDHAR-FISCHER, Center for Nepal and Asian Studies (Kathmandu) / INALCO
Le “Néwari”/newAH bhAy : une langue menacée ?

Adresse publique du leader maoïste Prachandra, Pokhara (Wikimedia Commons – CC 2.5)

Après-midi : Enjeux du présent
14h00-15h00 Benoît CAILMAIL, historien, Université de Paris 1 Sorbonne / Centre d’Etudes Himalayennes (CNRS)
Le Parti Communiste Népalais (Maoïste), de l’avant-centre de la révolution mondiale à la désillusion

15h00-16h00 Gérard TOFFIN, ethnologue, directeur de recherche au Centre d’Etudes Himalayennes (CNRS)
Le Népal, un pays séculier ?
16h00- 16h15 : pause

16h15-17h15 Olivia AUBRIOT, ethno-agronome, chargée de recherches au Centre d’Etudes Himalayennes (CNRS)
Changement climatique et ressource en eau au Népal

Les résumés des conférences peuvent être téléchargés ici.

Entrée libre.
Pole des Langues et Civilisations – 65, rue des Grands Moulins- Paris 13°.
Métro et RER Bibliothèque.


Nicolas Sihlé

Nicolas Sihlé, a sociocultural anthropologist, is researcher at the Center for Himalayan Studies, a research unit of the National Centre for Scientific Research (CNRS) based in Villejuif (France). He specializes on Tibetan religion and society, and is the author of Rituels bouddhiques de pouvoir et de violence : La figure du tantriste tibétain [Buddhist rituals of power and violence : The figure of the Tibetan tantrist] (Brepols, 2013). His current work focuses on post-Mao socioreligious transitions in and around the famous communities of non-monastic specialists of tantric Buddhism in northeast Tibet (Amdo), and more generally on the comparative anthropology of Buddhism.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *